Exercices De Marche


Exercices De Marche

Les exercices de marche aident à développer votre façon de marcher ou maintenez un modèle de marche fonctionnel. Selon une étude de mai 2003 "Clinical Rehabilitation", réalisée par Hiroyuki Shimada, MD, de l'Institut métropolitain de gérontologie de Tokyo, effectuer des exercices de marche améliore les habitudes de marche chez les personnes âgées dans les 12 semaines. Les participants plus âgés et fragiles qui effectuaient les exercices de marche pendant 40 minutes deux ou trois fois par semaine présentaient un meilleur équilibre dynamique et une amélioration fonctionnelle de la démarche qu'un groupe séparé, qui effectuait seulement des exercices d'équilibre.

Conditions

Les exercices de marche peuvent aider à améliorer la progression d'une variété de conditions de marche anormales. Les exercices favorisent particulièrement la démarche spastique qui se produit avec la rigidité d'un seul côté, ce qui produit une marche aléatoire. Les personnes ayant l'équipement de propulsion ont une posture fixe et rigide avec la tête et le cou inclinés vers l'avant. Marcher avec les genoux légèrement pliés et les hanches est connu comme l'engrenage de ciseaux, car les genoux et les cuisses se croisent dans un mouvement de ciseaux. La marche par étapes se produit lorsque le pied est bloqué et les orteils pointent vers le bas, ce qui provoque les doigts à rayer le sol. La marche du canard provoque des mouvements latéraux exagérés du torse dus à une stabilisation insuffisante de la hanche.

Objectif

L'objectif des exercices de course est un mode de marche fonctionnel. Vous devez avoir une gamme adéquate de mobilité articulaire, ce qui permet aux articulations de faire bouger les muscles à travers une amplitude de mouvement suffisante pour marcher. Le but des exercices de démarche est d'améliorer le temps d'activation musculaire, ce qui implique les intervalles de temps qui se produisent entre le contact entre chaque talon et le sol. Les modèles fonctionnels de marche dépendent également de la contribution impeccable de plusieurs systèmes sensoriels, y compris les systèmes visuels, somatosensory et vestibular.

Muscles cibles

Les exercices de marche travaillent principalement les muscles cibles responsables de la marche. Les déficiences de ces muscles peuvent contribuer à une variété d'anomalies de la démarche. Les extenseurs de la hanche, y compris les fesses et les muscles ischio-jambiers, sont responsables de redresser l'articulation de la hanche en marchant. Les quadriceps sont les extenseurs du genou les plus proéminents, ce qui permet aux jambes de se redresser. Les muscles du mollet, tels que le soléaire et le gastrocnémien, sont responsables de la flexion plantaire qui se produit en roulant sur l'avant-pied à chaque pas. Les muscles fléchisseurs dorsaux, qui se trouvent dans les tibias, fléchissent la cheville et la pointe du haut du pied chaque fois que vous faites un pas en avant.

Mouvements

Les exercices de marche comprennent une variété de mouvements importants de résistance et de balancement pour la marche. Se tenir debout sur une jambe tout en soulevant un genou pesant sur les hanches renforce les muscles responsables du mouvement de la cuisse vers l'avant en marchant. Les mouvements d'extension des jambes impliquent de redresser vos jambes contre la résistance, pendant que vous êtes en position assise. Placer une bande de résistance au-dessus ou en dessous de l'avant de votre pied ajoute une résistance aux mouvements de dorsiflexion et de flexion plantaire, respectivement. Les mouvements des exercices pour l'équilibre de la marche comprennent la marche. Le fait de bouger la tête vers la gauche et la droite, de regarder de haut en bas ou de basculer d'un côté à l'autre pendant la marche contribue également à améliorer l'équilibre et à soutenir une démarche fonctionnelle.

Tutoriel Vidéo: Marcher dans la maison.

Comme Ça? Partagez Avec Vos Amis: